Fair-play

Une touche qui n’en était pas une

Marcel Fischer

Aux Jeux Olympiques d’Athènes en 2004, le suspense est à son comble lors de la demi-finale du tournoi d’escrime à l’épée. Le Français Eric Boisse et le Suisse Marcel Fischer se livrent un âpre combat pour s’assurer une place en finale. Marcel Fischer domine par 9 touches à 4. C’est alors que le signal électronique indique une touche pour Eric Boisse, qui est accordée. Marcel Fischer est quelque peu perplexe. Le Français corrige toutefois sans attendre la décision de l’arbitre. Même si la touche l’aurait aidé à combler son retard, il explique qu’il a touché son propre pied, déclenchant ainsi le signal. Marcel Fischer l’emporte, accède à la finale et devient le premier champion olympique suisse d’escrime. Eric Boisse perd son combat pour la médaille de bronze et termine quatrième. Quelques jours plus tard, le sportif fair-play remporte l’or avec l’équipe française dans la compétition d’escrime à l’épée par équipes.

 

En savoir plus sur ce sujet :

Un coeur chaud malgré des pieds froids Rectification d’une mauvaise décision du jury

Recherche

Thèmes (0 de 0)

Aucun résultat

Shop (0 de 0)

Aucun résultat

Téléchargements (0 de 0)

Aucun résultat

Login

Enregistre-toi dès maintenant et profite

  • Reçois gratuitement un t-shirt « cool and clean ».

  • Rassemble tes articles favoris.

  • Commente les différentes contributions et aide-nous à améliorer la qualité.

  • Suis notre actualité en t’abonnant à notre newsletter.

  • Profite du soutien des porte-parole cantonaux.

S’enregistrer

Modifier le mot de passe

Merci de saisir le nouveau mot de passe.

Champ obligatoire
Champ obligatoire
Champ obligatoire

Réinitialiser le mot de passe

Merci de saisir le nouveau mot de passe.

Champ obligatoire
Champ obligatoire

Réinitialiser le mot de passe

Merci de saisir ton adresse électronique

Adresse électronique non valable.