Dopage

Loyale, mais trompée par les autres

A Sydney, l’athlète Marion Jones remporte l’or olympique à trois reprises. Elle réussit également à se qualifier pour la finale de saut en longueur. Sept ans plus tard, cette athlète est suspendue pour dopage. Elle est disqualifiée pour toutes les compétitions auxquelles elle a participé depuis 2000. Bianca Kappler, la sauteuse allemande, est particulièrement contrariée. En terminant neuvième aux qualifications, elle manque d’un rang la finale à Sydney. Elle supporte mal qu’une athlète déloyale ait ruiné ses chances de médaille. Bianca Kappler fait une belle démonstration de loyauté : aux Championnats d’Europe en salle en 2005, son dernier saut est mesuré à 6,96 m. Cela signifierait la victoire pour elle, mais elle avertit aussitôt la direction de la compétition : « Je suis tout à fait incapable de sauter aussi loin ». Il n’est plus possible de procéder à une nouvelle mesure. Mais comme son saut était susceptible de valoir une médaille, Bianca Kappler remporte le bronze.

 

En savoir plus sur ce sujet :

Forme de jeu «Se doper, c’est voler la victoire» Toujours signaler un soupçon de dopage ! Le succès à n’importe quel prix

Corinne

Recherche

Thèmes (0 de 0)

Aucun résultat

Shop (0 de 0)

Aucun résultat

Téléchargements (0 de 0)

Aucun résultat

Login

Enregistre-toi dès maintenant et profite

  • Reçois gratuitement un t-shirt « cool and clean ».

  • Rassemble tes articles favoris.

  • Commente les différentes contributions et aide-nous à améliorer la qualité.

  • Suis notre actualité en t’abonnant à notre newsletter.

  • Profite du soutien des porte-parole cantonaux.

S’enregistrer

Modifier le mot de passe

Merci de saisir le nouveau mot de passe.

Champ obligatoire
Champ obligatoire
Champ obligatoire

Réinitialiser le mot de passe

Merci de saisir le nouveau mot de passe.

Champ obligatoire
Champ obligatoire

Réinitialiser le mot de passe

Merci de saisir ton adresse électronique

Adresse électronique non valable.